Les actions d’un physiothérapeute touchent les maladies des articulations et les problèmes moteurs du corps. Elle est une médecine douce qui est appréciée par de nombreuses personnes, car elle est naturelle et ne demande aucune intervention médicamenteuse. Pourtant une question se pose, est ce qu’une séance de physiothérapie est remboursable par l’assurance santé ? Les conditions de remboursement de cette pratique vont alors être expliquées par l’article suivant.

Physiothérapie

Les maladies prises en charge

Avant de déterminer la possibilité de remboursement d’une séance de physiothérapie par les assureurs, il est important de d’abord connaitre les maladies qu’elle soigne. Les troubles moteurs sont les types de maladies qui sont traités par le physiothérapeute.

Il se charge d’établir un processus pour améliorer la mobilité corporelle des malades. La physiothérapie est une pratique totalement manuelle, c’est-à-dire qu’elle utilise comme moyens des exercices physiologiques.

Par exemple, il y a des techniques de manipulation, des massages, mais aussi de la thermothérapie et de la cryothérapie. Les personnes exerçant ce métier doivent avoir passé une formation spécialisée dans le domaine avant de pouvoir pratiquer.

Les maladies que la physiothérapie soulage sont principalement des douleurs d’articulations. Si une personne a subi un accident ou un handicap depuis la naissance, la physiothérapie aide dans la rééducation du corps.

Physiothérapie

Les mauvaises postures du dos sont aussi réalignées suite à des séances spéciales. Toujours suite à une blessure ou à un grand effort musculaire, il se peut que des fractures et des entorses surgissent, ce qui est facilement traité par des exercices de physiothérapie.

Des douleurs articulaires, des maladies comme l’arthrite ou encore des maladies neurologiques touchant les articulations font également partie des troubles soulagés par la physiothérapie.

Le remboursement

Il est important de noter que les consultations auprès d’un physiothérapeute sont remboursables par l’assurance santé.

Pourtant, il faudra montrer une preuve de franchise ainsi qu’une quote-part venant de la personne assurée. Un processus de physiothérapie peut durer sur plusieurs semaines, voire même quelques mois.

Physiothérapie

Il en est alors déduit que le coût des prestations peut monter jusqu’à des sommes importantes. Pour pouvoir se faire rembourser, voici les conditions nécessaires qu’il ne faut surtout pas négliger :

  • Une prescription médicale doit être fournie par un médecin.
  • Le physiothérapeute doit être reconnu.
  • Il faudra avoir suivi au moins six séances selon un avis médical.
  • Neuf séances sont remboursables et au-delà, il faut refaire une prescription.

Voilà les conditions de base pour obtenir un remboursement, si nécessaire, lors de séances auprès d’un physiothérapeute. D’autres informations sur le remboursement peuvent être trouvées sur cette page mais il est plus sage de faire appel à des conseillers spécialisés pour plus d’informations.